lundi, juin 06, 2005

Réservez vos billets pour le premier salon
intergalactique du collage. Pour plus de renseignements, consultez la lettre professionnelle de Collagène et la biographie d'Yvan Potrof (cliquez sur les liens correspondant dans la colonne de droite)!

3 Comments:

Anonymous isido said...

Chouette ! Sympa ! Mais j'ai un petit pb de calendrier. On pourrait pas faire ça sur la planète Avril plutôt ? Ca m'arrangerait.
Merci Mme Collagène

8:13 AM  
Blogger Alain said...

Quelles sont les conditions de participation à cette exposition ? Prévois-tu un déplacement en groupe vers la planète Mars ou doit-on se débrouiller par ses propres moyens ? Je me souviens avoir fait le trajet en shuttle-stop il y a quelques années, ça m'avait pris environ 3 mois. J'avais été contacté par une galerie souterraine pour y exposer mes oeuvres de jeunesse. J'ai passé 2 mois sur place pour assurer la permanence de l'expo et accueillir les visiteurs (en 2 mois, à peu près 2500 visiteurs de 45 constellations différentes, l'endroit draine un public averti). Pour le retour, j'ai profité de la mini-navette d'une jeune étudiante qui revenait sur Terre après avoir rencontré Yvan Potrof dans le cadre de ses recherches universitaires. Elle a entretemps publié son ouvrage intitulé: "Etude du concept de révolution dans les collages d'Yvan Potrof: de la révolution sociale à la révolution galactique"
Elle prépare actuellement un second ouvrage sur l'impact environnemental de l'oeuvre de Carlita San Pao. Si ça t'intéresse, je peux t'envoyer ses coordonnées.
Tout ça pour te dire que je garde un super souvenir de ce séjour sur Mars et me réjouis de pouvoir y retourner l'année prochaîne.

1:24 PM  
Blogger Collagène said...

Alain, maintenant on va beaucoup plus rapidement sur la planète mars via la FGV, la fusée à grande vitesse développée grâce aux subventions de l'union des pays collagistes. Du coup, tous les billets sont gratuits pour les collagistes. Il faut néanmoins présenter sa carte de collagiste professionnel. Si tu ne l'as pas encore, tu peux en faire la demande au Ministère du collage et de l'assemblage. Il suffit de leur envoyer un de tes collages comme preuve de ta bonne foi. Il l'intègre ensuite dans une puce sur ta carte. Grâce à ce procédé, la collagemétrie, tu passes plus vite à la douane de Mars.

Par ailleurs, l'ouvrage de cette jeune étudiante m'intéresse, en effet. J'ai entendu dire que grâce aux collages de Carlita, la faune et la flore se portaient mieux au Brésil... J'attends donc ses coordonnées. Merci

5:28 PM  

Enregistrer un commentaire

<< Home